Retraitement des informations par stimulations oculaires

L’EMDR est une thérapie qui nous vient des Etats-Unis, découverte par Francine Shapiro qui a trouvé par hasard un moyen simple de stimuler un mécanisme neuropsychologique complexe. L’EMDR permet de retraiter des vécus traumatiques non digérés à l’origine de divers symptômes, parfois des années après l’événement.

Le retraitement des informations traumatiques va permettre au patient, en stimulant ses capacités d’autoguérison et en faisant appel à un processus neuronal naturel, une mise en mémoire apaisée de l’événement, qui ne provoquera plus de souffrance. C’est tout le système « corps-esprit » qui est mobilisé au cours du traitement et qui s’en trouve apaisé, un peu comme lorsqu’une plaie cicatrise enfin.

Depuis près de 30 ans la thérapie EMDR a prouvé son efficacité à travers de nombreuses études scientifiques contrôlées et à ce titre, la thérapie EMDR est recommandée par :

La Haute Autorité de Santé depuis Juin 2007 et l’Organisation Mondiale de la Santé depuis 2013.

Comment se passe une séance de traitement ?

Du fait de l’effet puissant de cette thérapie sur le cerveau, une préparation est indispensable. Des entretiens permettent de construire une relation thérapeutique de confiance avec son thérapeute, d’identifier avec lui une problématique sur laquelle travailler et susceptible d’être traitée en EMDR, puis les souvenirs traumatiques à l’origine de ces difficultés et enfin de mettre en place des outils de stabilisation émotionnelle qui peuvent être utilisés en cours de séance ainsi qu’en pratique autonome entre les séances.

Les souvenirs perturbants identifiés sont ensuite retraités, un à un, à l’aide de stimulations bilatérales alternées. Le patient suit du regard les doigts du thérapeute qui vont de droite à gauche assez rapidement. Il faut souvent plusieurs séances pour traiter un seul souvenir. Pour les enfants, selon leur âge, le traitement EMDR peut se faire en présence des parents.

Une séance d’EMDR dure entre une heure et une heure et demi. Le patient peut traverser des émotions intenses, et en fin de séance, peut ressentir une nette amélioration.